Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Identifier ses qualités pour mieux convaincre un recruteur

Carrière

-

21/12/2020

Il n’est pas toujours simple de mettre en valeur ses talents quand on est candidat ! De l’énumération lassante de vos mérites à la fausse modestie, les écueils sont nombreux. Voici une méthode en trois étapes pour valoriser les qualités utiles à votre recherche d’emploi.


N’HÉSITEZ PAS À SOLLICITER DES RETOURS DE VOTRE ENTOURAGE

Si certains candidats et certaines candidates excellent à décrire leurs qualités professionnelles, la plupart éprouvent face à cet exercice un certain désarroi. Et c’est bien naturel : on est rarement le meilleur juge de soi-même. Pour contourner la difficulté, n’hésitez pas à solliciter vos proches, votre entourage professionnel, ou pourquoi pas votre consultant Apec ou des cadres rencontrés lors d’un atelier ou d'un webatelier. Adressez-leur une question simple. Par exemple : « Selon toi, quelle est ma qualité majeure ? » Ou encore : « Si tu devais m’attribuer trois qualités, lesquelles choisirais-tu ? » Vous serez sûrement surpris des réponses obtenues. Tel comportement, qui vous paraissait aller de soi, a révélé votre courage, votre ténacité ou votre sang-froid aux yeux de votre collègue. 

TRIEZ ET CONTEXTUALISEZ

A l’issue de cette petite enquête, vous obtiendrez sûrement un inventaire de qualités à la Prévert. L’heure est venue de trier ! Non seulement vous ne pouvez pas tout dire, mais tout n’intéresse pas le recruteur. Référez-vous aux qualités mentionnées dans l’offre d’emploi qui vous intéresse. Lesquelles, dans votre liste, s’en rapprochent le plus ? Dans votre lettre de motivation, mieux vaut choisir une qualité que vous illustrerez par un exemple précis que de partir dans une vaine énumération. Par exemple, si l’entreprise cherche un candidat « proactif » vous montrerez en quoi, en telle ou telle occasion particulière, vous avez fait preuve de cette qualité. 

PENSEZ À REBONDIR

Au cours d’un entretien, le recruteur vous donne des indices sur ce qu’il attend. Rebondissez sur ses propos pour mieux le rassurer. C’est le moment d’aller puiser dans votre besace les qualités que vous n’avez pas développées dans votre lettre, en les reliant à son attente. Si on vous interroge sur vos défauts, soyez honnête mais contextualisez. « Je suis parfois réservé » peut inquiéter. En revanche : « Je suis parfois réservé… quand je m’adresse à un public de 400 personnes en anglais. Mais, passé les premières minutes, je retrouve mon aisance » sera perçu comme honnête et bien plus rassurant. Pour gagner en aisance lors de l’entretien de recrutement, bénéficiez d'un entraînement en visio avec un consultant Apec. Nous sommes là pour vous aider à révéler vos talents ! 


Source: L'Apec

20 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Carrière

L’estime de soi à l’épreuve de la recherche d’emploi, comment garder confiance ?

photo de profil d'un membre

Julie Bragato

15 janvier

Carrière

Reconversion professionnelle : « J'ai quitté la finance pour le métier d'enseignant, sans aucun regret »

photo de profil d'un membre

Julie Bragato

14 janvier

Carrière

Les dix mots et expressions à bannir au travail en 2021

photo de profil d'un membre

Julie Bragato

13 janvier